La forêt du Maïdo un peu plus accessible !

26 08 2014

++display++w508

© Amandine Lebrun / ONF

Soulignons une fois de plus le travail conjoint ONF/Conseil Général pour rendre plus accessible à tous notre si beau patrimoine naturel, à travers ce petit reportage de l’émission Loca’Terre (Réunion 1ère). Au coeur du sujet : le dernier aménagement PMR réalisé, au Maïdo.

http://vimeo.com/groups/locaterre/videos/104001162

Publicités




Une Fenêtre (des Makes) pour tous !

19 03 2014

b4a6bb9a308435d98bfb73600c0aa059

On ne pouvait, ce 18 mars, passer à côté du plan de com’ de l’ONF Réunion et du CG974 pour nous annoncer la livraison finale du ré-aménagement du belvédère de la Fenêtre des Makes. Au programme, après 3 ans de travaux pour plusieurs centaines de milliers d’euros, un lieu repenser et surtout accessible PMR ! Mais comme tout a déjà été bien dit par voie médiatique, voici quelques liens pour en savoir plus :

Antenne réunion http://www.linfo.re/Ile-de-la-Reunion/Societe/627445-Les-Makes-des-amenagements-a-300-000-euros?ps=919775

Zinfos974 : http://www.zinfos974.com/Le-site-de-la-Fenetre-des-Makes-mieux-pense-pour-les-personnes-handicapees_a69489.html

Radio Festival : http://www.radiofestival.re/Actualites/21180,L%27ONF-amenage-la-fenetre-des-Makes.html

Dsc02294-f6b45fenetre-les-makes-reunion-11

Photos: Google Images, Témoignages.re

A..G





Coucou 2014 ! (et test ré-amégement des Roches Noires)

5 03 2014

Un petit billet pour rappeler que ce blog n’est pas oublié en 2014 ! C’est juste que l’auteur est désormais pris par un emploi et occupé sur d’autres projets, toujours liés à l’accessibilité de tous à La Réunion (et sur lesquels il y aura communication dans les mois à venir).

Il faut dire aussi que désormais l’accessibilité PMR est de plus en plus intégrée au cahier des charges de tout gros projet d’aménagement public sur l’île. Ce qui n’empêche nullement d’être attentif à certaines initiatives et de rester vigilant et militant, surtout lorsque l’on voit encore tout récemment une certaine remise en cause de l’échéancier initial de la loi 2005 (à savoir son allongement, porte ouverte à toutes les dérives…).

Donc pour illustrer ce billet, voici le dernier aménagement intéressant et parfaitement accessible que l’auteur de ces lignes ai pu parcourir : le front de mer piétonnier des Roches-Noires à Saint-Gilles (et oui : encore et toujours dans l’Ouest pourront dire certains grincheux !). Au programme : une voirie alentour plutôt accessible (neuve du moins), plusieurs places réservées PMR et surtout une « promenade » séparée en deux zones totalement piétonnes, une large esplanade en enrobé d’un côté et un platelage bois (parfaitement roulable en fauteuil) le long de l’enrochement côtier. Attention aux mal-voyants cependant : il n’y a pas, à ce jour, de barrières sur la quasi-totalité du platelage face mer.

A.G

large_photo_egcmf_20110112_134513   AVANT

508be561376b3faf2a4b124e0a1e87ef   APRES (esplanade)

2c1efae933c1db359237e15545e173a4  APRES (platelage bois)

Crédit photo : Tamarun, Clicanoo, IP Réunion.





Nature & Handicap : « Euh…quoi de neuf docteur ?! »

14 05 2012

Mercredi 9 Mai, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Saint-Denis, dès 14h30, Arthur GUENAT présentait sa thèse de doctorat en géographie devant un jury d’universitaires et de personnalités du civil, dont certains ont fait le déplacement depuis la métropole. Une trentaine de personnes ont assistés à cette soutenance publique. Pourquoi autant de public pour une soutenance de thèse alors que d’habitude ce genre d’événement ne déplace pas forcément les foules ? Et bien peut-être le sujet abordé… En effet, il s’agissait d’une thématique encore trop peu étudiée (mais de plus en plus) au niveau universitaire : le handicap. D’autant qu’il était question, originalité supplémentaire, d’accès aux espaces naturels de notre île. Vous l’aurez reconnue, il s’agit de la thèse et des travaux de recherche ayant initié ce blog en 2009.

Sans rentrer dans le détail, la thèse visait à démontrer qu’une réelle dynamique de mise en accessibilité des espaces naturels et des sites touristiques et de loisirs commence à exister à La Réunion. Ainsi à la question « Y-a-t’il ou non des politiques d’accueil des PMR  spécifiques aux espaces naturels à La Réunion ? » la réponse avancée lors de la présentation des résultats et avancées apportés par la thèse fût : « OUI, mais cela dépend de l’échelon territorial car il s’agit de politiques encore assez embryonnaires ».

On notera que la thèse s’ouvre également à un horizon plus large puisqu’une partie entière (sur les trois parties composant la thèse) est entièrement consacrée à l’évolution de la considération des personnes handicapées, notamment depuis 1945. Fait bien plus innovant, non seulement l’avis des personnes handicapées de l’île a été pris en compte (grâce à une enquête inédite auprès de 100 personnes, toutes déficiences représentées et confondues), mais en plus des outils de diagnostic des sites et d’aide à la décision (grâce à une méthode cartographique novatrice, du moins pour cette thématique là) sont proposés notamment à l’attention des collectivités et des décideurs.

De gauche à droite : A.Guenat ; G.Lajoie (Professeur et Dir. de la thèse, Univ Réunion) ; R-D.Buisson (Sous-préfet chargé de mission cohésion sociale à La Réunion) ; M.Bussi (Professeur, Univ Rouen) ; F.Taglioni (Professeur, Univ Réunion) et F.Bodin (Maître de conférence, Univ Lille).

Au final, la soutenance a été l’occasion de débats constructifs entre le jury et le futur docteur. Si Arthur GUENAT a bien été intronisé comme Docteur, avec les félicitations du jury (plus haute mention possible), on retiendra surtout que la teneur des propos du débat et la présence d’un public, attentif et venu en nombre, montrent que l’accessibilité et le handicap sont plus que jamais d’actualité, même auprès des chercheurs en sciences humaines injustement dites « molles » (en opposition aux sciences dites « dures » : physique, biologie, etc.).

Télécharger : Résumé thèse A.GUENAT_blog





Faites la nature accessible !

15 05 2011

Du 18 au 22 Mai prochain, c’est la Fête de la Nature. Un peu partout en France, des sorties en pleine nature, en forêt ou des visites de parcs et de pépinières sont prévues à cette occasion. Or, sur le site gouvernemental www.developpement-durable.gouv.fr il est déclaré ceci : « depuis sa création, la Fête de la Nature s’engage, avec l’aide de ses partenaires, à proposer des manifestations accessibles au plus grand nombre, notamment aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. Le site Internet de la Fête de la Nature répertorie l’ensemble des sorties et propose un dispositif de recherche par critère d’accessibilité. »

Soit ! Après avoir surfé sur ce fameux site, et fait une recherche avec les critères adéquats, on découvre que 3 événements seront accessibles à La Réunion :

le 18 Mai au Conservatoire Botanique des Mascarins : visite adaptée et orientée pour les déficients visuels.

les 19/20/21 Mai à la Pointe au Sel (Musée du sel) : visites guidées (autour des métiers du sel), accessibles PMR.

les 20/21/22 Mai à la Grande Chaloupe : découverte  faune et flore avec le GCEIP (accessible PMR).

Reste à savoir ce qui est entendu par « accessible ». Pour le Conservatoire et le Musée du sel, cela semble tout à fait possible pour les personnes en fauteuil ou les déficients visuels accompagnés (attention mieux vaut être en fauteuil électrique pour le Conservatoire : portes pentes). Concernant la Grande Chaloupe cela reste à voir, et d’ailleurs la fiche descriptive évoque plutôt une randonnée (joëlettes ?)…

En cliquant, ci-dessus, sur les liens de chaque manifestation vous accèderez au détail de l’événement. Maintenant à vous de jouer, de vous y rendre si cela vous intéresse et de faire vos commentaires !





Inauguration d’un site remarquable et accessible PMR

7 04 2011

Ce mercredi 6 avril, les tout nouveaux aménagements, dont certains pour les PMR, de la Pointe Trois Bassins ont été inauguré par le TCO et la Mairie de Trois Bassins. Nous ne reviendrons pas ici sur le contexte légérement tendu de cette inauguration (crainte d’une manifestation d’hostiles au projet, résultat : une personne et 5 policiers…) mais signalerons plutôt l’article-interview du JIR de Mme Catherine Latreille, responsable océan Indien du Conservatoire du littoral, propriétaire du foncier du site, dans lequel sont évoqué les atouts de ce lieu remarquable et sa préservation.

A lire ici : http://www.clicanoo.re/Actualites/Societe/279459-un-panorama-unique-dans-l-ile.html

A.G

Crédit photo : Noël Thomas





Aménagement de la Pointe Trois Bassins (côte Ouest) : embruns et « roots » accessible à tous !

22 03 2011

Un site de plus, pour se promener en famille et profiter des embruns de la côte Ouest, et ce quel que soit son handicap. En effet la Pointe Trois Bassins, haut lieu du surf (et des écoles de surf) réunionnais, située entre la Saline et Saint-Leu, a été aménagée grâce à un partenariat Conservatoire du littoral – TCO – ONF. Le projet, depuis quelques temps dans les cartons, a bénéficié d’une réalisation rapide, mais néanmoins réfléchie, site remarquable protégé oblige.

C’est ce vendredi 18 Mars, qu’étaient officiellement présentés, par le TCO, les aménagements finis aux associations de personnes handicapées, bien que les travaux soient achevés depuis quelques mois. L’occasion pour les personnes présentes (officiels, handicapés moteurs en fauteuil électrique et en fauteuil manuel, représentants associatifs : St Paul Handisport, Comité Sport Adapté, Liaison…etc.) de profiter de ce cadre marin par une belle matinée d’été austral. Mais, trêve de poésie, il y avait aussi du très concret : un parking de 70 places, dont 7 PMR (bien au-delà des 2% de places PMR prévus par la loi ; voir photo) et surtout un accès via une longue pente-douce en platelage (lamelles de bois formant un plancher comme autour de certaines piscines ; voir photo) à une plate-forme en bois, couverte, où l’on peut désormais s’offrir un verre au camion-bar, tout en admirant une vue dégagée (même à hauteur de fauteuil) sur la mer.

Légende : photo 1 : parking en béton poreux coloré, avec places PMR. photo 2 : malgré la grimace, la pente est douce, avec des paliers de repos et de larges virages.

Crédit photos : N.Thomas

Il faut insister sur le partenariat qui a permis ces aménagements. C’est bien le TCO qui a géré le chantier mais sous responsabilité du Conservatoire du Littoral, propriétaire du site, et avec l’aide précieuse des agents ONF (débroussaillage, lutte anti pestes végétales, revégétalisation post-chantier). De plus, il y a eu enquête publique, notamment auprès des nombreux usagers du site. Cependant malgré tout ce qui vient d’être dit, on pourrait se poser la question du bien fondé de cette intervention en milieu naturel protégé. Par rapport à ce questionnement la réponse du TCO (en l’occurrence celle de Mme Lai-Yen-Kang, chargée d’opération) est bien rôdée, mais très juste et pertinente : l’objectif principal était d’aménager pour canaliser une fréquentation déjà très importante du site et d’amener les gens à laisser leur véhicule en aval. A cela est donc venu s’ajouter une accessibilité pour tous jusqu’au niveau du camion-bar, et à une vue imprenable (qui le sera peut-être encore plus pour les PMR, suite à suggestion lors de la visite, à savoir une prolongation vers « l’amphithéâtre de vision ») et ce n’est donc pas nous qui allons nous en plaindre !

Un aménagement respectueux : Outre la revégétalisation opérée par l’ONF, démonstration a été faite de l’impact réduit du parking, qui, grâce à l’emploi de béton poreux (ce qui est nouveau à La Réunion), est perméable et permet un drainage « naturel » des eaux pluviales. Enfin, à noter que d’ores et déjà (ils étaient présents à la visite) des agents d’entretien du TCO s’assurent du bon état du site et des équipements.

Merci au TCO, à Mr Cocâtre et Mme Lai-Yen-Kang, pour leur accueil, l’organisation (bus à disposition, collation sur place), aux agents ONF, aux agents d’entretien TCO ainsi qu’au gérant du camion-bar.

A.G