2016 : du matériel high-tech pour accéder à tous les sentiers !

1 03 2016

12783518_951984284884725_3560113197417146235_o

Grande nouveauté à La Réunion !

Saint-Paul Handisport vient d’acquérir 2 fauteuils tout-terrain (FTT) électriques adaptés à tout PMR. C’est la toute nouvelle section « activité de pleine nature » qui gère ce parc de matériel (d’autres FTT sont attendus). Ce mercredi 2 mars, à la salle polyvalente de l’Eperon, ce matériel exclusif sera présenté de 10 heures à 14 h.

Comme le dit SPH : « Roul ek nou Nature !! »

ps: plus d’info sur la page facebook de SPH.

Publicités




La forêt du Maïdo un peu plus accessible !

26 08 2014

++display++w508

© Amandine Lebrun / ONF

Soulignons une fois de plus le travail conjoint ONF/Conseil Général pour rendre plus accessible à tous notre si beau patrimoine naturel, à travers ce petit reportage de l’émission Loca’Terre (Réunion 1ère). Au coeur du sujet : le dernier aménagement PMR réalisé, au Maïdo.

http://vimeo.com/groups/locaterre/videos/104001162





Tout accessible pour tous : et pourquoi pas les airs ?

27 11 2012

Tout accessible pour tous : et pourquoi pas les airs ?  Tel aurait pu être le sous-titre de ce blog le jeudi 22 novembre vu l’événement qui a eu lieu ce jour à Saint-Leu… En effet pour la première fois à La Réunion et à l’occasion du lancement du Téléthon 2012 sur l’île, un myopathe a pu voler en parapente !

En effet, depuis peu (environ 1 an ½), les clubs de parapente de l’île ont à leur disposition deux « chariots-sellettes » grâce à la Fédération française de vol libre (FFVL). Ces deux chariots ont été utilisés lors d’une formation spécifique organisée sur l’île par un cadre de la fédération, en 2010. A cette occasion, 19 moniteurs locaux ont été formés et les chariots cédés sans contrepartie (ou plutôt à la seule condition que les clubs locaux s’engagent à ne pas augmenter leurs tarifs pour des vols de personnes handicapées). Depuis, les chariots ont certes volés mais avec des personnes présentant un handicap relativement « léger ». Or, avec ce premier vol local d’un myopathe cela ouvre désormais les vols à un public atteint de handicaps lourds (myopathes, tétraplégiques, IMC). Pas de méprise cependant, car une certaine préparation s’impose et aucun aménagement ou matériel n’est universel ! Ainsi, le succès de ce vol n’a été rendu possible que par l’association de multiples essais, de l’œil expert du pilote et de celui d’un technicien en matériel paramédical… De plus, si un chariot (celui qui a servi au vol) est désormais équipé de cales-troncs rigides semi-réglables, la marge d’amélioration est donc encore importante…

En conclusion, il n’y a qu’une façon d’encore faire évoluer les choses : multiplier les vols et diversifier le public handicapé « volant » ! A bon entendeur…

A.G

 

 

Remerciements : Patrick Moroni (le pilote expert), Johan (le technicien), Christophe, la famille Legrand, l’association SCA, la coordination Téléthon Réunion et les « gros bras » lors du décollage.





Nature & Handicap : « Euh…quoi de neuf docteur ?! »

14 05 2012

Mercredi 9 Mai, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Saint-Denis, dès 14h30, Arthur GUENAT présentait sa thèse de doctorat en géographie devant un jury d’universitaires et de personnalités du civil, dont certains ont fait le déplacement depuis la métropole. Une trentaine de personnes ont assistés à cette soutenance publique. Pourquoi autant de public pour une soutenance de thèse alors que d’habitude ce genre d’événement ne déplace pas forcément les foules ? Et bien peut-être le sujet abordé… En effet, il s’agissait d’une thématique encore trop peu étudiée (mais de plus en plus) au niveau universitaire : le handicap. D’autant qu’il était question, originalité supplémentaire, d’accès aux espaces naturels de notre île. Vous l’aurez reconnue, il s’agit de la thèse et des travaux de recherche ayant initié ce blog en 2009.

Sans rentrer dans le détail, la thèse visait à démontrer qu’une réelle dynamique de mise en accessibilité des espaces naturels et des sites touristiques et de loisirs commence à exister à La Réunion. Ainsi à la question « Y-a-t’il ou non des politiques d’accueil des PMR  spécifiques aux espaces naturels à La Réunion ? » la réponse avancée lors de la présentation des résultats et avancées apportés par la thèse fût : « OUI, mais cela dépend de l’échelon territorial car il s’agit de politiques encore assez embryonnaires ».

On notera que la thèse s’ouvre également à un horizon plus large puisqu’une partie entière (sur les trois parties composant la thèse) est entièrement consacrée à l’évolution de la considération des personnes handicapées, notamment depuis 1945. Fait bien plus innovant, non seulement l’avis des personnes handicapées de l’île a été pris en compte (grâce à une enquête inédite auprès de 100 personnes, toutes déficiences représentées et confondues), mais en plus des outils de diagnostic des sites et d’aide à la décision (grâce à une méthode cartographique novatrice, du moins pour cette thématique là) sont proposés notamment à l’attention des collectivités et des décideurs.

De gauche à droite : A.Guenat ; G.Lajoie (Professeur et Dir. de la thèse, Univ Réunion) ; R-D.Buisson (Sous-préfet chargé de mission cohésion sociale à La Réunion) ; M.Bussi (Professeur, Univ Rouen) ; F.Taglioni (Professeur, Univ Réunion) et F.Bodin (Maître de conférence, Univ Lille).

Au final, la soutenance a été l’occasion de débats constructifs entre le jury et le futur docteur. Si Arthur GUENAT a bien été intronisé comme Docteur, avec les félicitations du jury (plus haute mention possible), on retiendra surtout que la teneur des propos du débat et la présence d’un public, attentif et venu en nombre, montrent que l’accessibilité et le handicap sont plus que jamais d’actualité, même auprès des chercheurs en sciences humaines injustement dites « molles » (en opposition aux sciences dites « dures » : physique, biologie, etc.).

Télécharger : Résumé thèse A.GUENAT_blog





Faites la nature accessible !

15 05 2011

Du 18 au 22 Mai prochain, c’est la Fête de la Nature. Un peu partout en France, des sorties en pleine nature, en forêt ou des visites de parcs et de pépinières sont prévues à cette occasion. Or, sur le site gouvernemental www.developpement-durable.gouv.fr il est déclaré ceci : « depuis sa création, la Fête de la Nature s’engage, avec l’aide de ses partenaires, à proposer des manifestations accessibles au plus grand nombre, notamment aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. Le site Internet de la Fête de la Nature répertorie l’ensemble des sorties et propose un dispositif de recherche par critère d’accessibilité. »

Soit ! Après avoir surfé sur ce fameux site, et fait une recherche avec les critères adéquats, on découvre que 3 événements seront accessibles à La Réunion :

le 18 Mai au Conservatoire Botanique des Mascarins : visite adaptée et orientée pour les déficients visuels.

les 19/20/21 Mai à la Pointe au Sel (Musée du sel) : visites guidées (autour des métiers du sel), accessibles PMR.

les 20/21/22 Mai à la Grande Chaloupe : découverte  faune et flore avec le GCEIP (accessible PMR).

Reste à savoir ce qui est entendu par « accessible ». Pour le Conservatoire et le Musée du sel, cela semble tout à fait possible pour les personnes en fauteuil ou les déficients visuels accompagnés (attention mieux vaut être en fauteuil électrique pour le Conservatoire : portes pentes). Concernant la Grande Chaloupe cela reste à voir, et d’ailleurs la fiche descriptive évoque plutôt une randonnée (joëlettes ?)…

En cliquant, ci-dessus, sur les liens de chaque manifestation vous accèderez au détail de l’événement. Maintenant à vous de jouer, de vous y rendre si cela vous intéresse et de faire vos commentaires !





Il y a 1001 façons de « s’envoyer en l’air » en fauteuil roulant…

8 04 2011

A l’occasion du 1er avril il était question d’une compagnie aérienne spéciale PMR…une bien belle idée qui fait rêver ! Pour continuer à s’évader toujours plus haut, voici une info bien réelle elle et une possibilité de « s’envoyer en l’air » en fauteuil qui fait tout autant rêver : une ballade en montgolfière dans son fauteuil, même électrique ! Pas convaincu ? et bien voici la preuve en image (voir photo) !

Il s’agit de la montgolfière «  Cap et Marais d’Opale « , mise en service en 2004, de l’Association Pilâtre de Rozier basée à Wimereux (Nord-Pas-de-Calais). A quand une visite en ballon de nos merveilleux cirques ? Y-at-il déjà eu des montgolfières à La Réunion ? est-ce possible (conditions de vol) ?

A.G

Crédit photos : Association Pilâtre de Rozier – Picasaweb, tous droits réservés.





Handicapé oui…mais globe-trotter !

23 12 2010

Ce jeudi matin, au Novotel de l’Ermitage, une assez discrète conférence, néanmoins très intéressante, avait lieu. Cette conférence avait pour thème « le tourisme international pour les personnes handicapées (notamment moteur) ». Organisé par Pascal Boutet, connu pour être prestataire touristique pour personnes handicapées sur l’île, elle était animée par un personnage haut en couleur et très sympathique : Hideto Kijima dit « Kiji ».

Kiji donc, est japonais, paralysé à 17 ans (accident de sport) et a visité, en fauteuil, tenez-vous bien : 108 pays !!! oui, vous avez bien lu ! Pendant 2h il a donc partagé ses souvenirs, son expérience et pleins d’anecdotes très drôles sur ses voyages (randonnée à dos de dromadaire, de buffle, rencontres improbables…etc.). Diplômé en sociologie, aujourd’hui il est écrivain (toujours ses voyages), conférencier et tient un site web, très intéressant, plein d’infos pour voyager en fauteuil (malheureusement en anglais), que je vous conseille vivement de visiter en cliquant ici !

(Allemagne et Maroc, en dromadaire !!)

(Madagascar et Paraguay)

Pour ce blog, Kiji a accepté de répondre à quelques questions (traduction de l’anglais au français, réalisée par moi-même).

Ø  Sur votre site web vous faites un classement de l’accessibilité des pays visités, pouvez-vous nous en dire plus ? En général que pensez-vous de ce genre de classement, de notation pour le handicap ?

Ce classement c’est juste selon mes impressions. C‘est très difficile de faire des comparaisons. « Bonne accessibilité », ici (sur le site web), signifie « facile d’y voyager » et non pour tout donc.

Ø  Pour vous, quels sont les bons côtés des choses pour les personnes handicapées en France (accessibilité, considération de la personne) ?

L’état d’esprit des gens, la diversité, la mixité des cultures…etc.

Les hôtels et chambres sont souvent accessibles aux fauteuils. Les tramway des centre-villes sont très pratiques. L’accessibilité est bien meilleure qu’il y a 10 ou 15 ans.

Les points négatifs ?

Parfois il n’y a pas de souplesse, les gens n’en font qu’à leur tête !

Les trains (TGV, TER) restent un problème (marches).

Ø  Vos impressions sur La Reunion ?

En général : la mer, la montagne, le volcan ! la cuisine ! et les gens sont beaux, gentils.

En fauteuil roulant : beaucoup d’activités (sorties, sports) sont possibles et il y a de beaux équipements pour ça. Cependant : les routes et trottoirs sont difficiles en fauteuil, les bus ne sont pas accessibles.

Ø  Au Japon quelle est la politique ou stratégie pour l’accessibilité des espaces naturels ?

C’est un sujet toujours en discussion. Parfois des espaces naturels sont endommagés ou détruits pour des raisons d’accessibilité. Mon opinion est que le courage, la volonté sont plus importants et qu’un accès minimum devrait suffire.

Apparté de P.BOUTET : un temple près de Kyoto, vieux de plus de 1500 ans, au beau milieu d’un parc, a été rendu accessible avec des structures amovibles, mobiles alors qu’en France on fait des chichis pour des châteaux beaucoup moins vieux !

Ø  Comment voyez-vous le futur des gens handicapés dans le monde ?

Meilleur. Beaucoup de gens utilisent des fauteuils de plus en plus facilement.

Ø  Avez-vous de nouveaux projets ? vos prochains voyages ?

En avril 2011 je vais à une conférence internationale sur le tourisme accessible, à Taïwan. Juste après je vais organiser la mise en place d’un « Centre Japonais pour le tourisme accessible des étrangers ». Peut-être qu’en 2012 j’irais découvrir l’Ethiopie.

Merci. Et bon courage pour ces beaux projets…

A.G